QUELS SONT LES ATOUTS DU VAE POUR L’ENTREPRISE ? ARGUMENTS DE POIDS DANS UNE DÉMARCHE RSE

Abonnez-vous à la newsletter
Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un engagement tangible

Les acteurs économiques prennent de plus en plus en considération leur impact sur leur environnement en général. Démarche volontariste ou conséquence de la pression croissante exercée par leurs diverses parties prenantes, définir une politique de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) tangible se révèle aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises.
En France, plus de la moitié des sociétés de cinquante salariés ou plus déclarent s’engager dans la RSE qui devient une réalité incontournable et bien souvent une condition sine qua non pour l’obtention de certifications. Le VAE s’avère un outil de choix dans ces démarches car il permet justement de répondre aux standards de la RSE de manière transversale, tangible et démontrable pour l’ensemble des trois piliers constitutifs du développement durable :
• le volet environnemental
• le volet économique
• le volet social

Les atouts du VAE pour l’image de l’entreprise

Le VAE se révèle un formidable atout pour les entreprises en termes d’image.
Avoir recours au VAE dans une stratégie de déplacements est une démarche aujourd’hui encore distinctive et concurrentielle. Elle contribue à valoriser l’image d’une entreprise verte, dynamique et humaine. Au-delà des bonnes intentions, la RSE ne reste pas un voeux pieux mais prend la forme d’actions concrètes qui parlent à tous.
Les vélos peuvent être habillés aux couleurs de l’entreprise. Étendards mobiles de l’engagement de l’entreprise, ils contribuent ainsi à son rayonnement. En quelques coups de pédales, les employés vélo-cyclistes deviennent les meilleurs ambassadeurs de la marque. Une véritable opération de communication.

Et concrètement, comment intégrer le VAE dans l’entreprise ?

Principalement à travers les Plans de Mobilité Entreprise (ancien PDE) qui favorisent l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Une occasion d’optimiser les déplacements en termes de temps et de bien-être mais aussi de diminuer les coûts imputés aux transports. Ces PDE sont devenu obligatoires pour toute entreprise de plus de 100 salariés sur un site .

Différents soutiens s’offrent aux entreprises pour les accompagner dans ces projets :
• Les directions régionales de l’ADEME
• Le Conseil en mobilité des collectivités locales
• La chambre de commerce et d’industrie (CCI)
• Divers bureaux d’étude, associations ou entreprises spécialisés
dans la mobilité.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Tags :